L’atelier sérigraphie

Confinement, enfermement, empêchement... Simon Grandjean, connait la chanson !

Quant au mot désoeuvrement, il ne semble pas faire partie de son vocabulaire.

Sans artistes à accompagner en atelier, le confinement a permis à ce jeune animateur passionné de développer l’atelier de sérigraphie qui jusque-là vivotait au gré de quelques résidences. Simon l’a investi et utilisé comme un formidable laboratoire d’expérimentations en tous genres à partir des nombreuses archives de La «S» et des dessins de confinement.

Avec son comparse Antoine Boulangé, qui lui aussi aime racler les châssis, Simon s’en est donné à coeur joie !

A découvrir prochainement, parmi toutes les productions, quelques t-shirts et « tote bags » pour accompagner la vente du vinyle des Choolers !