Les fantomes de Dominique

Dominique Theate, génial et volubile artiste de La «S», a vécu une période de confinement pour le moins étrange. Lui qui d’habitude enchaîne les dessins à forte charge narrative qu’il commente à tout qui veut l’entendre, s’est installé dans une sorte de retraite monacale dans la chambre de son foyer.

Accompagné au jour le jour par la filmographie de De Funès, il ne s’est guère intéressé à ce virus qui l’a empêché de venir aux ateliers.

Quelle ne fut pas la surprise d’Anne-Françoise Rouche lorsqu’elle a découvert cette série de dessins inédits.

Etrange en effet que cette suite d’autoportraits et de voiture morcelés, inachevés, compulsifs mais réalisés par touches parcimonieuses.

A partir de tous ces dessins de confinement, Fabian Dores Pais a réalisé un gif qui déploie toute la sensibilité et la poésie de ce que l’on appelle désormais les fantômes de Dominique.

De retour à l’atelier, Dominique a retrouvé ses marques et a repris sa création, articulée autour de ses sujets favoris : le catch, Renaud, les BMW, Barbarella et lui-même encore et toujours.